Focus sur les trois types de burnout

Focus sur les trois types de burnout

cray burnoutVous travaillez dur et vous vous battez sans relâche pour bâtir une carrière professionnelle dans un domaine que vous aimez. Mais tous ces efforts vous épuisent, vous stressent et vous rendent sceptique face à l’avenir. L’épuisement professionnel, ou burnout, n’est pas très loin. Cette condition désigne un ensemble de réactions physiques, émotionnelles et mentales différentes qui surviennent en réaction à un stress et un surmenage prolongés. Étonnamment, les experts ne sont pas d’accord sur la définition exacte du burnout, mais l’OMS le reconnaît comme étant un phénomène lié au travail, et non une maladie.

Détecter tôt les symptômes du burnout

Il est important de pouvoir repérer les signes et les symptômes de l’épuisement professionnel, et pour cause, il est associé à un certain nombre de problèmes de santé. Le stress chronique contribue à l’anxiété, à la dépression, à l’anxiété, aux maladies cardiovasculaires et aux difficultés émotionnelles. Le burnout est capable de provoquer des perturbations cérébrales, ce qui a des répercussions sur la créativité, la mémoire de travail et la résolution de problèmes.

Mais pour parvenir à trouver des solutions appropriées à chaque personne en proie au burnout, il faut d’abord déterminer de quel type il s’agit. En effet, il existe trois types d’épuisement professionnel :

1 Le burnout dû à la surcharge de travail

La plupart des travailleurs victimes d’un burnout dû à la surcharge de travail doivent assurer une longue liste de tâches quotidiennes et bosser plus fort et de plus dur à la recherche du succès. Ils sont prêts à risquer leur santé et leur vie personnelle pour réaliser leur ambition. Ils s’en sortent souvent avec des séquelles.

2 Le burnout dû à l’ennui et au manque de défi

Les signes d’épuisement professionnel dû à l’ennui ou au manque de défi comprennent le sentiment de ne pas être apprécié, l’ennui et le manque d’occasions d’apprentissage et d’évolution. Parce que ces collaborateurs ne trouvent ni passion ni plaisir dans leur travail, ils finissent par prendre de la distance par rapport à leur travail. Cette attitude d’indifférence conduit au scepticisme, à la fuite des responsabilités et au désengagement général.

3 Le burnout dû à l’usure

Ce sous-type d’épuisement professionnel résulte du sentiment d’impuissance au travail. Certains collaborateurs peuvent se sentir incompétents ou incapables de répondre bien comme il faut aux exigences de leur travail. Ils ont tendance à avoir des pensées négatives et à être de plus en plus démotivés.

Les symptômes du burnout

Comment pouvez-vous savoir si vous, ou quelqu’un de votre entourage, êtres en train de franchir la ligne entre le stress et le burnout ? Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Symptômes physiques tels que : fatigue généralisée, maux de tête, douleurs musculaires, etc. ;
  • Tomber souvent malade ;
  • Attitude négative à l’égard du travail ;
  • Avoir l’impression que tout vous dépasse ou que vos efforts sont vains ;
  • Négliger vos propres besoins ;
  • Se retirer des nouvelles responsabilités et des nouveaux défis ;
  • La procrastination, l’évitement ou le fait d’être lent à réaliser de simples tâches à cause de la déconcentration ;
  • Facilement irritable, surtout avec les collègues ;
  • Difficulté à s’en tenir à des activités régulières (sport, régime alimentaire, etc.) ;
  • Perte de motivation et d’optimisme.

Comment réduire votre stress ?

La recherche révèle que certains traits de personnalité peuvent aussi contribuer au burnout. Vous pouvez agir pour réduire votre stress en se fixant des objectifs réalistes et réalisables, en gérant les pensées négatives et en apprenant à parler plus fort et à être plus assertif. Croyez-le ou non, il est possible d’aimer votre travail et d’y trouver de la joie, pas de la crainte.

Le burnout est un état insidieux. Cela se produit lentement, sur une longue période de temps. Mais les conséquences peuvent changer votre vie. C’est pourquoi il est important de repérer les signes tôt, afin de parvenir à le vaincre sans trop de difficultés.

N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. Parfois, le fait de faire face seul au burnout ne fait qu’empirer les choses. Un professionnel est à même de vous accompagner et vous orienter vers les solutions qui vous conviennent le mieux. Vous pouvez nous appeler à tout moment pour prendre rendez-vous auprès du professionnel de votre choix.