Frédéric Delforge – Uccle

Qui suis-je ?

Traitement burnout Uccle – Frédéric Delforge

frederic delforge hypnologue bruxelles

L’être humain est très dur envers lui-même. J’en sais quelque chose, car je me suis imposé moi-même par le passé un tas de choses tout en me privant de ce que je voulais. Aujourd’hui, je fais l’expérience de la bienveillance.
Le dialogue interne entre toutes les parties en moi est maintenant beaucoup plus harmonieux.

En parcourant ce chemin, je réalise à quel point la cohérence entre l’esprit, le cœur et le corps est un indicateur de ce qui se passe en soi.

Quand une personne me consulte, elle a fréquemment cogité des mois, voire des années afin de trouver une solution ; sans succès. Ce que je remarque, c’est qu’il y a eu souvent une recherche effrénée d’une solution intellectuelle à une problématique émotionnelle. Or, s’il existait une solution intellectuelle, elle l’aurait trouvée.

La bonne nouvelle, c’est qu’en regardant de l’autre côté du rideau, du côté émotionnel et sensoriel, on peut se retrouver. On peut réaliser à quel point des croyances, qu’on pensait pourtant universelles, sont des freins à la liberté, à la bienveillance envers soi-même et au développement humain.

Les techniques de thérapies brèves que je vous propose sont variées. Elles permettent d’approcher la problématique sous des angles différents afin de respecter au maximum l’écologie de la personne.

  • Nouvelle hypnose – Maître praticien (IFHE – Paris)
  •  Thérapie symbolique, hypnose humaniste – Maître praticien (IFHE – Paris)
  •  PNL – Maître praticien (IFHE – Paris)
  •  EMDR
  • CNV

Le chemin de ce changement est merveilleux. Pour effectuer ces premiers pas, je suis à vos côtés. Lorsque les premiers pas sont faits. Votre nouvelle autonomie vous permettra d’effectuer les suivants par vous-même.

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande)? Téléphonez notre secrétariat pour prendre rendez vous ou envoyez un email au secrétariat, cabinet du Traitement du burnout à l’attention de Frédéric Delforge.