Maximilien Zimmermann – Etterbeek

Qui suis-je ?

Traitement burnout Etterbeek – Maximilien Zimmermann

maximilien zimmermann psychologue bruxelles

Parcours :

Après plusieurs années à l’étranger, principalement en Afrique et au Moyen-Orient,  je partage mon temps entre mon travail de référent technique pour la santé mentale dans une organisation non gouvernementale internationale et ma pratique privée.

Je suis titulaire d’un master en psychologie clinique (2000, Université de Lausanne, Suisse) et  me suis spécialisé ensuite en psychothérapie.

Présentation :

Psychologue agréé par la Commission belge des psychologues, je pratique l’Approche Centrée sur la Personne Expérientielle et Existentielle de Carl Rogers (courant humaniste).

Il m’arrive d’utiliser des outils issus d’autres approches, quand cela répond à un besoin dans le cours du suivi (pleine conscience, hypnose et thérapie brève stratégique). Je suis sensibilisé aux questions interculturelles et d’expatriation ayant été moi-même un « expat » pendant plusieurs années.

Je reçois des adolescents et des adultes pour toute difficulté, telle que par exemple :  mal-être, questionnement existentiel, anxiété, dépression, surmenage/burn-out, séparation, crise relationnelle,  deuil, trouble obsessionnel compulsif, état de stress aigu ou post-traumatique…

Dans ma pratique, j’accompagne la personne à son rythme et avec bienveillance dans un climat sécurisant. Chacun(e) a des ressources: elle/lui seul(e) sait ce qui lui convient. En tant que psychologue, je n’impose rien, ne conseille et n’interprète pas, mais j’accompagne plutôt la personne dans son travail d’évolution et de changement.

“La qualité “d’écoute centrée sur la personne” crée un climat optimal pour que la personne s’ouvre à elle-même et finalement change vers un mieux vivre.” Carl Rogers

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande)? Téléphonez notre secrétariat pour prendre rendez vous ou envoyez un email au secrétariat, cabinet du Traitement du burnout à l’attention de Maximilien Zimmermann.